Comme des Panisses & crème de maïs

– Par Tentaculinaire


Le frite-mayo du confinement


Profils du survivant
Tentaculinaire – Fouineur de bonne adresse.

Pas un poulpe dans la vraie vie avec une profession bien loin de ce milieu que j’arpente, découvre, et dans lequel je fouine sur mon temps libre.


Une passion pour la cuisine qui s’est développée quand j’ai commencé à mettre la main à la pâte et que j’ai voulu porter dans ma propre cuisine des valeurs autour mon mode de consommation, locale, de saison & raisonnée, fier défenseur du  » on est ce qu’on mange. « 

Puis, j’ai porté mon regard sur l’extérieur, cherchant alors des endroits qui correspondrait à mes valeurs sans non plus m’extorquer et faire exploser mon PEL sous prétexte de me servir des produits locaux & de saison.

Après mettre casser les dents sur plusieurs adresses que j’avais dégotées dans des guides ou sur les carnets d’adresses de blogger, j’ai décidé que personne ne me servirait mieux que moi-même, et j’ai passé le pas en créant mon propre carnet d’adresse autour de mes propres valeurs.

Car la cuisine n’est pas qu’une histoire de savoir faire, de technique. Mais aussi de sincérité, d’accessibilité, de partage, de rencontre. C’est un milieu ou la passion se transmet & où, comme partout, l’argent, la gloire et les .. eh, bref. Tout ça rend parfois un résultat éclatant très fade.


J’aime le pois-chiche, sous toutes ses formes.
Que ce soit au travers des 1001 sortes d’houmous possible, en salade, rôti au four pour un topping d’une soupe, ou encore en panisse.


Puis cela reste une conserve que 80% d’entre nous avons dans nos placards. À défaut d’avoir une farine de pois-chiche ou les légumineuses sèches pour faire la dite-farine.

Mais il me manquait l’essentiel, l’aïoli. La fraîcheur du maïs et son petit côté sucré m’ont convaincu pour tenter un écrasé qui pourrait rafraîchir l’assiette.

– Liste –

  • 1 Boite de pois chiches
  • 1 Boite de maïs
  • Une bonne pincée d’herbe de Provence.
  • Un peu de farine
  • Une gousse d’ail.

– La recette –

– Comme des panisses –

  • On mixe les pois-chiche sans l’eau, puis on y ajoute les herbes de Provence.
  • On rajoute la farine par cuillère jusqu’à l’obtention d’une pâte qui se tient.
  • Faire une boule avec la pâte, l’étaler d’une épaisseur de 2CM et découper les petits rectangles
    (Vous pouvez faire les formes que vous voulez hein.)
  • Sur une plaque, les espacer, on les badigeonne d’huile d’olive & au four 15-20min à 210°c
    (Pour le temps de cuisson, il faut juste les laisser dorer & penser à remuer à mi-cuisson.)

– La fausse aïoli –

  • Jeter une gousse d’ail avec le maïs dans un mixeur. Rajouter une cuillère à café d’huile d’olive et on mixe jusqu’à l’obtention d’une pâte presque lisse.
    (Rajouter une touche d’eau pour obtenir un effet plus crème que mixture, quoi que ça marche aussi avec de l’huile, tout dépend du régime .. !)
  • Et. v.o.i.l.a

Vous pouvez servir le crème à froid pour tremper vos panisses, ou la faire doucement chauffer pour une purée, ça c’est toi qui voit.



– Mais les panisses, y’a pas de farine de blé ?! –

Bien vue l’artiste ! Mais je n’avais pas de farine sous la main.
Par contre pour l’astuce, toute les légumineuses sèches se mixent pour faire de la farine !
Donc sur cette base, avec la farine de légumineuse de votre choix & un peu d’eau, vous pouvez foncer faire la pâte que vous voulez !

– Retrouver Tentaculinaire –