Conserverie du confinement

– Par Le petit farci


Pourquoi ouvrir de l’industriel quand on peut conserver ses préparations


Profils du survivant

Clément – 28 ans
Alias @lepetitfarci – Blog Food.

Prothésiste dentaire dans la vie mais avant tout Passionné de cuisine depuis le mon plus jeune âge, tout particulièrement de recettes salée.


J’adore utiliser les épices pour créer une cuisine pleine de saveur et qui raconte une histoire. Essayer des combinaisons différentes auxquelles on ne penserait pas ou même les grands classiques de la cuisine .
Ma bibliothèque ne contient que des livres de cuisine, j’adore prendre une recette m’en inspiré et mettre ma touche à moi une épice ,une herbes …. Dans ma famille la cuisine est au masculin !

Je me suis lancé depuis peu dans la création et la réalisation de différentes recettes de conserves idéal pour les repas et apéros improvisés mais aussi pour les périodes de confinement.
C’est tellement agréable de retrouvé des bocaux dans nos placards qu’on a oubliés comme un petit trésor .


Faire ses conserves, c’est déguster tout au long de l’année de bon produit aux qualités nutritives excellentes, qui restitueront toutes les vitamines et oligo-éléments.

– Conserve de poulpe à l’huile d’olive spécial confinement –

  • 2 kg de poulpe
  • Huile d’olive
  • Aromates : Sel, poivre en grains, thym , citron 

– En pratique –

  • Commencer par mettre le poulpe au congélateur 24 h à 48 h avant pour attendrir la chair. La congélation va briser les fibres. 
  • Faire cuire les poulpes dans une casserole remplie d’eau avec deux feuilles de laurier et quelques grains de poivres, 30 minutes à petit bouillon. 
  • Laissez refroidir ensuite supprimer le bec du poulpe et les éventuelles parties dures, vider les entrailles et l’encre, rincer rapidement sous un filet d’eau. 
  • Couper des morceaux de 3 à 5 cm et bien les sécher avec un linge propre.

– Pour la mise en conserve –

  • Placer le poulpe dans les bocaux. Assaisonner selon vos goûts, sel, poivre, thym, quelques morceaux de citron… 
  • Couvrir d’huile d’olive jusqu’à 2 cm du bord.
  • Bien essuyer le bord du bocal, fermer et procéder immédiatement au traitement thermique : immergé dans l’eau 1 h à 100 °C.
  • Une fois la cuisson finie, couper le feu et laisser l’eau revenir à température ambiante avant de sortir les bocaux


– Question conservation ? –

Les bocaux se conservent plusieurs années idéales pour les confinements ! Cette recette marche aussi avec les calamars ou encornets.

– Une astuce de fermeture des conserves –

Pour fermer hermétiquement la conserve, prenez la rondelle en caoutchouc (qui est à usage unique) et l’ébouillanter avant de l’ajuster au couvercle du contenant, on préconise d’ébouillanter aussi le bocal afin de tuer toutes les bactéries. Selon les recettes, il convient ensuite d’immerger le tout bien scellé dans de l’eau bouillante dans un stérilisateur électrique, dans un autocuiseur, dans une grande marmite ou bien d’un autocuiseur.

– Retrouver Clément –