Le Lauracée

Le nom d’une fleur

– Coup de poulpe –
🐙🐙


Une porte dérobée sur la rue Grignan donnant sur une salle chaude et confortable.
Un service à l’attention délicate et au sourire sincère. Puis vient la carte et les présentations des plats avec ce côté vieux jeu parfois agréable.

C’est ici le chef Christophe Négrel qui dévoile son talent de manière accessible au travers d’un menu déjeuner en deux ou trois étapes.

Un voyage étonnant, entrainant, envoutant.
Dans ces milieux ou parfois le travail, nécessaire , de la marge est un peu trop regardé quand le prix baisse. On remet en question la sincérité de la volonté de laisser une place à chacun d’entrevoir l’évasion proposée par ces artistes.
Et ici, on n’en doutera pas une seule fois. Le travail des saveurs, l’attention du service, et ces quantités presque trop généreuse pour arriver à destination en trois étapes

Il y a ces lieux qui ouvrent leurs cartes aux déjeuners, de quoi donner l’aperçu des perles que renferment certaines cuisines qui peuvent être difficile d’accès. Mais que serait la cuisine sans le partage et le plaisir qu’on y trouve dans le sourire de ceux à qui cela plait ?



Le Prix

Liste non exhaustive

Formule Midi

22€ pour deux étapes. Comptez 26€ pour trois.

Le Soir

Un menu qui monte à 42€ & un spécial truffe à 90€

À la carte
Entrées 20€
Plat 30€-40€
Déssert 10€-15€

Ici chapon farci comme pour les fêtes & lentilles vertes au lard paysan, De quoi prolonger le réveillons. Plat du menu à 26€



Les trouver



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s